Jornada de Estudos “Le Tiers Inclus à l’Âge des Migrations”

Cette Journée d’Études entend procurer un espace et un rendez-vous de réflexion en français sur les apports, le rôle et le témoignage de la figure de l’écrivain frontalier sur la question – on ne peut plus actuelle – de l’inclusion-exclusion sociale, culturelle et identitaire, dans le contexte plus vaste des mouvements migratoires et transfrontaliers qui ont l’Europe pour point de départ, destination/installation, ou lieu de passage / transit.

Dans ce sens, l’Organisation de cette Journée restreindra fortement l’éventail des approches possibles à trois axes centraux, décisifs et exclusifs pour le débat que nous voulons tenir, voire poursuivre. À savoir:

1. L’étude d’écrivains dont les poétiques se trouvent très explicitement ciblées plus haut, dans le préambule. Pour l’exemple, nous avancerons des noms tels que Fouad Laroui, Alty Manço, Malika Madi, Leonora Miano;
2. L’étude d’écrivains en situation / statut frontalier qui, à partir des années 1990, vivent et écrivent en conséquence des changements géopolitiques et géoculturels opérés à l’échelle mondiale;
3. L’étude d’auteurs de langue française se penchant très clairement sur des questions et vécus migratoires.
 

PROGRAMME

Salle des Réunions (2e étage)

09.00 Accueil et secrétariat

09.30 Ouverture protocolaire

10.00 ALTAY MANÇO (IRFAM – Belgique)
Conférence d’ouverture : Métissages 100 %  : un roman au service du contact culturel
[Présentation : José Domingues de Almeida]

10.45 Pause-café

11.00 Séance 1
[Président de séance : Ana Paula Coutinho]

JOSE DOMINGUES DE ALMEIDA (Un. Porto / ILC – Portugal) : Altay Manço et le pourcentage métis, avec la Turquie en fond

MARGARITA GARCIA CASADO (Un. de Cantabria – Espagne) : Le grand voyage d’Ismaël Ferroukhi, cheminement vers un nouveau positionnement identitaire

CRISTINA ÁLVARES (Un. do Minho – Portugal) : « Iranienne et fière de l’être »? Intégration sociale et intégrité éthique chez Chahdortt Djavann et Marjane Satrapi

ANA BELEN SOTO (Un. Europea de Madrid – Espagne) : Marzena Sowa : Écrire pour témoigner de l’expérience frontalière
Échange

13.00 Déjeuner offert par l’Organisation

14.30 Séance 2
[Président de séance : Maria de Fátima Outeirinho]

ANA PAULA COUTINHO (Un. Porto / ILC – Portugal) : Le « tiers inclus » d’un pays sans frontières : une approche de Fouad Laroui

PILAR ARNAU I SEGARRA (Un. de les Illes Balears – Espagne) : Voix d’ailleurs, voix d’ici. Pour une approche interculturelle de l’écriture littéraire à travers les textes des écrivains d’origine maghrébine résidant au sud de l’Europe

ANA MARIA ALVES (Inst. Politécnico de Bragança – Portugal) : La figure de Nancy Huston – écrivain transfrontalier. Entre exil et écriture l’intermédiaire du tiers et son langage

ISABELLE SIMÕES MARQUES (Un. Aberta & CLUNL – Portugal) : Migrer vers une autre langue : le cas d’Agota Kristof ou le défi de « l’analphabète »

16.15 Pause-café

16.30 Séance 3
[Président de séance : José Domingues de Almeida]

MARIA DE FÁTIMA OUTEIRINHO (Un. Porto / ILC – Portugal) : Une logique du tiers-inclus permettrait-elle d’approcher l’écrivain frontalier, voire transfrontalier ?

DAWN NG (Un. Paris VIII – France) : Linda Lê, écrivaine franco-vietnamienne ou passeuse de frontières

FANNY MAHY (Un. de Porto – Portugal) : L’immigration dans la littérature jeunesse. Vers une compréhension du monde dans lequel on vit?

CLAUDE DUEE (Un. de Castilla-La Mancha – Espagne) : La migration de la langue espagnole vers la France

JULIE CORSIN (Un. de Castilla-La Mancha – Espagne) : Silvia Baron-Supervielle, écrivain transnationale en quête d’appartenance

Échange

Clôture

ORGANISATION
Ana Paula Coutinho (Un. Porto)
Maria de Fátima Outeirinho (Un. Porto)
José Domingues de Almeida (Un. Porto)