eLyra n.º 8: L’ekphrasis dans la poésie moderne et contemporaine

Parmi les processus de mise en relation de la poésie avec les autres arts, particulièrement les arts visuels, l’ekphrasis tient une place qui est, incontestablement, prestigieuse et centrale. Originairement liée aux pratiques de description qui datent des textes classiques, le concept même d’ekphrasis a évolué au cours des siècles, désignant des stratégies discursives en permanent renouvellement. Dans le contexte de la poésie moderne et contemporaine, l’ekphrasis cultive un lien privilégié avec l’expérience du musée, en mettant en évidence la dimension narrative des œuvres provenant du domaine des arts plastiques, que l’ekphrasis a accompagnées tout au long de leur développement.

Depuis le XXe siècle, l’exploration artistique de la photographie, l’articulation des arts plastiques aves les arts audiovisuelles, le recours aux supports numériques et aux productions multimédia ou intermédia font vaciller non seulement les frontières entre les arts, mais le concept même d’ekphrasis, d’où émergent des pratiques discursives inédites. Ainsi, et sans exclure les formes ekphrastiques plus conventionnelles, le huitième numéro de la revue eLyra, éditée par João Pedro da Costa, Rita Novas Miranda et Rosa Maria Martelo, se propose de se concentrer principalement sur le rapport de l’ekphrasis aux nouveaux langages artistiques.

La revue privilégiera les articles portant sur des aspects théoriques et critiques qui touchent au concept d’ekphrasis et son expansion, ainsi que les travaux dédiés à l’évolution de la poésie ekphrastique aux XXe et XXIe siècles. Les études monographiques seront également prises en compte.

Les articles (en portugais, français ou anglais) seront reçus jusqu’au 31 octobre 2016, sur le courriel: revistaelyra@gmail.com

Pour plus d’informations, consulter la page pour les auteurs.