Seminário Aberto “Écrire la Shoah à la troisième ou quatrième génération”

A escitora Nathalie Skowronek irá realizar um Seminário Aberto no dia 7 de março, às 10h30, na sala 201 (Geral, 2º piso).

Entrada livre.

Resumo: Partindo da sua vivência pessoal, enquanto neta de deportados judeus da Shoah, Nathalie Skowronek partilha a experiência e o testemunho de escritora em busca de uma reconstituição do drama que efetou tragicamente a sua família, e que continua a obcecar a sua existência pós-memorial na 3ª geração.

Nathalie Skowronek est née en 1973 à Bruxelles. Après des études de lettres, elle travaille dans l’édition puis pendant sept ans dans le prêt-à-porter pour femmes. Elle revient à la littérature en 2004 en créant la collection « La Plume et le Pinceau » pour les éditions Complexe. Elle publie son premier roman à trente-sept ans. Ses livres touchent aux questions des origines, au poids des milieux, à la mémoire et à la transmission, elle y réfléchit avec le souci du monde contemporain.

Depuis 2016, elle enseigne à l’Atelier des écritures contemporaines de La Cambre/École nationale supérieure des arts visuels. Elle anime également l’atelier d’écriture du club Antonin Artaud, un centre de jour pour adultes souffrant de difficultés psychologiques.

Nathalie Skowronek est l’auteur de deux romans, « Karen et moi » (Arléa, 2011) et «Max, en apparence» (Arléa, 2013), et d’un essai, «La Shoah de Monsieur Durand» (Gallimard, 2015).

Son quatrième livre, « Un monde sur mesure », est paru en mars 2017 aux éditions Grasset.